Service client & paiement sécurisé
Conseils pharmaciens et cryptage des données
Origine certifiée
E-Pharmacies contrôlées & agréées par les Autorités européennes
Transparence et prix compétitifs
Ordonnance médicale gratuite & promotions
Livraison rapide & discrète
Options express, chrono ou Colissimo

Testostérone et libido

La testostérone est l'une des hormones les plus connues par le grand public - c'est l'hormone masculine par excellence. Pourtant, on la retrouve aussi dans une moindre mesure, chez les femmes. Associée à juste titre à la sexualité, son champ d'action est toutefois bien plus large et important pour l'organisme. Les sportifs savent qu'elle est capable de booster les performances, mais qu'elle peut être aussi une source de maladie.  Le rôle de la testostérone et son influence sur la libido sont présentés dans cet article.

Le rôle de la testostérone au cours de la vie

La testostérone est essentielle au fonctionnement de l'organisme. On peut se passer d'un rein, de la rate, mais pas de testostérone. Dès l'embryon, elle permet la différenciation sexuelle. C'est elle qui va déterminer le sexe de l'enfant. Elle joue un rôle essentiel dans la croissance et le développement de l'embryon. A la naissance, elle restera en sommeil jusqu'à la puberté. Les organes sexuels des enfants sont formés, mais pas en état de fonctionner. Elle se réveille à la puberté en mettant en marche les organes génitaux, mais elle lance aussi la pilosité et la mue chez les adolescents. Ce que l'on qualifie de bouleversement hormonal est en fait dû à une production intense de testostérone. C'est le cerveau qui par l'intermédiaire de l'hypothalamus et l'hypophyse va lancer des messages hormonaux. Les scientifiques ne connaissent pas la cause déterminante de son fonctionnement. L'expression « horloge biologique » prend tout son sens. Le processus est par contre connu. Les testicules vont créer de la testostérone qui va engendrer la maturation des spermatozoïdes. Ensuite, c'est l'apparition des caractères sexuels secondaires avec notamment le développement des testicules et du pénis. Au fil du temps, la production va se ralentir et les hommes perdent de la libido. C'est à cette période que les problèmes d'érection et de fertilité se profilent. La testostérone est donc une hormone indispensable à la survie de l'espèce. Les chercheurs ont même établi que son niveau déterminait aussi le caractère et notamment l'agressivité.

Testostérone et libidoToutes les reponses sur  la testosterone

La libido est un concept difficile à appréhender. Ce n'est pas un taux ou une valeur quantifiable. La libido est définie par l'envie d'avoir un rapport sexuel. La testostérone, selon les dernières recherches, en serait un élément essentiel. La conclusion est claire : plus le corps produit de la testostérone, plus le désir est important. Cette réponse appelle une autre question : pourquoi le corps produit plus ou moins de testostérone selon les individus ? Cette question est pour l'instant sans réponse.

Nous savons à l'heure actuelle qu'avec l'âge le corps produit moins d'hormones. La baisse de testostérone est donc en partie biologique, mais parfois, elle peut arriver tôt dans la vie d'un homme. Les conséquences se traduisent sur la libido, mais aussi sur la capacité à avoir un rapport sexuel : le mode de vie est souvent pointé du doigt ainsi que les perturbateurs endocriniens. En résumé, des facteurs exogènes peuvent influer de manière négative sur le taux de testostérone. On distingue en particulier les causes suivantes :

  • Les traitements médicamenteux, maladie, mauvaise hygiène de vie, prise régulière de substances psychotropes et alcoolisme.

Les médecins font donc face à un large spectre de possibilités pour identifier une baisse précoce de l'hormone du désir. Dans la plupart des cas, c'est une remise en question du mode vie qui résout le problème. Nous savons qu'aujourd'hui la testostérone de synthèse existe. Un traitement qui ne serait pas autorisé et suivi par une médecin est à proscrire. Les sportifs qui se dopent sont de grands amateurs de ces traitements même si aujourd'hui, il est établi que les cancers sont souvent le seul résultat sur le long terme.

Comment retrouver un taux de testostérone normal ?

Il existe des solutions simples pour réguler un taux de testostérone défaillant.

Le surpoids est l'ennemi de tout l'organisme et on le retrouve logiquement comme ennemi de la testostérone. En plus des risques elevés de maladies en tout genre, le surpoids entraîne une baisse de la testostérone qui elle-même entraîne une prise de poids. Pour briser le cercle vicieux, c'est simple. Il faut perdre du poids. Et nous allons voir que cela va entraîner des conséquences qui vont permettre de revenir à un taux normal. Pour perdre du poids, il est nécessaire de prendre soin de son alimentation. Des niveaux élevés d'insuline changent la production de testostérone qui va se transformer en androstenedione. L'androstenedione contient beaucoup moins de testostérone. L'objectif est donc d'éviter tout ce qui peut mener votre corps à ingurgiter trop de sucre. Le sucre se cache dans les plats préparés et tout ce qu'on appelle la malbouffe. Bien entendu, manger des cadavres d'animaux est également fortement déconseillé. Il faut ensuite faire du sport ou au moins avoir une activité sportive régulière. Le sport permet d'accélérer la production de testostérone. Le sommeil est aussi capital pour relever le niveau de l'hormone. Le manque de sommeil accélère la production de cortisol, ce qui freine celle de testostérone. S'il fallait résumer cet article, il faudrait dire que pour prendre soin de sa libido, il faut prendre soin de sa testostérone. La bonne nouvelle, c'est qu'en changeant son mode vie, une personne souffrant de libido et de troubles sexuels peut parvenir à trouver la parade. Pour tous les hommes qui souffrent du poids des années, les stimulants sexuels peuvent être une solution durable. La seule chose est de ne pas subir et de chercher une solution.