Service client & paiement sécurisé
Conseils pharmaciens et cryptage des données
Origine certifiée
E-Pharmacies contrôlées & agréées par les Autorités européennes
Transparence et prix compétitifs
Ordonnance médicale gratuite & promotions
Livraison rapide & discrète
Options express, chrono ou Colissimo

Calvitie: causes & traitements

La perte de cheveux est un problème pour 80 % des hommes dans le monde. 50 % des femmes connaitrait également des signes de perte permanente de leurs cheveux. Les raisons à cela sont variées, tout comme les traitements existants pour y remédier. Cet article traite des différentes formes de perte de cheveux, analyse les causes possible et les différents traitements pour pallier à ce désagréable phénomène. 

Les différentes formes de perte de cheveux

La journée de beaucoup d'hommes et femmes commence par une inspection approfondie de leur brosse à cheveux ou de leur bac de douche. Si nous perdons en moyenne 70 à 100 cheveux par jour (qui seront éventuellement remplacés par de nouveaux), pour d'autres, cette perte est définitive. Il faut donc distinguer les différentes pertes de cheveux qui peuvent être :

  • diffuse ;
  • androgénique (on parle aussi d'alopécie androgénique) ;
  • circulaire (ou alopécie areata).

Certaines pertes de cheveux peuvent également être déclenchées par un traitement par radiations, une infection ou une autre maladie spécifique. Comme il s'agit d'exceptions, il est préférable de se concentrer sur les trois formes précédemment citées, car ce sont les plus courantes.

La perte de cheveux diffuse

Il s'agit d'une perte de cheveux progressive, et presque invisible. Malgré tout, elle est accrue car plus importante qu'une perte de cheveux normale. En pratique, elle se manifeste sous la forme d'une calvitie plus ou moins harmonieuse sur l'ensemble du cuir chevelu, et ne se concentre donc pas sur une zone spécifique.

Les femmes sont les principales touchées par cette forme de perte de cheveux. Ce peut être le symptôme temporaire d'un trouble d'ordre physique ou psychologique (comme un problème de thyroïde, une fluctuation dQuelles sont les principales causes de la perte de cheveux ?e l'équilibre hormonal, ou une carence en fer).

La perte de cheveux androgénétique

Les hommes sont les premiers à souffrir de la perte de cheveux androgénétique. Il s'agit d'un épisode normal du vieillissement qui touche 80 % des hommes à travers le monde. Si elle n'est pas à imputer à une maladie quelconque, elle peut cependant entrainer des problèmes d'estime de soi.

Les véritables responsables de la perte de cheveux androgénique sont les androgènes, une hormone sexuelle qui affecte, entre autre, la croissance des poils de la barbe, le développement des muscles et la mutation de la voix chez l'adolescent.

Les femmes ne sont pas non plus épargnées, en particulier après la ménopause (pour 50 % d'entre elles). La principale différence entre les deux sexes est que chez les femmes, la calvitie commencera dans la région du front. Alors que chez les hommes, les cheveux se disperçeront plutôt au sommet du crâne.

La perte de cheveux circulaire

Cette perte de cheveux se caractérise par son effet soudains. Des trous de forme ronde ou ovale vont apparaître, parfois en quelques minutes seulement. Il s'agit d'une maladie auto-immune, c'est à dire une perturbation du système immunitaire, plus sensible aux bactéries et aux virus. Une perte de cheveux circulaire peut donc s'accompagner également de la chute des poils pubiens ou de ceux des sourcils.

Bien que, dans de nombreux cas, les cheveux vont recommencer à pousser spontanément dans l’année, ils peuvent ne pas être pigmentés ou incolores.

Quels sont les meilleurs traitements contre la perte de cheveux ?

Avant de présenter les différents traitements disponibles sur le marché pour enrayer voir stopper la perte de cheveux, il est important de préciser que nombreuses sont les solutions pour lesquelles on ne dispose d'aucune preuve scientifique, et qui connaissent pourtant un véritable succès auprès des hommes et femmes atteints de calvitie.

Pourquoi est-ce que je perd mes cheveux ?Cela inclut les huiles, eaux et shampoings, qui sont aussi riches en vitamines et autres nutriments qu'en fausses promesses marketing. Il faut en effet savoir que ces produits locaux n'ont aucune influence sur la croissance des cheveux (si ce n'est ceux d'un placebo).

Dans le cas de l'alopécie androgénétique, des médicaments contenant des principes actifs tels que le Propecia et le Finastéride peuvent être utilisés pour inhiber la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone. Le propecia, qui est principalement utilisé pour traiter l'hypertrophie de la prostate, est autorisée en France pour le traitement de la perte de cheveux androgénique chez les hommes et les femmes.

Certains utilisateurs se sont toutefois plaints d'effets indésirables, parfois graves comme des troubles de la libido et de l'érection (persistant parfois longtemps après l'arrêt du traitement). C'est pour cette raison qu'ils ne sont disponibles que sous ordonnance. Attention également à bien tenir compte du fait que ces traitements, souvent considérés comme purement esthétiques, ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

Si le traitement médicamenteux présente des contre-indications sérieuses, il existe des alternatives chirurgicales : et notamment la greffe de cheveux. Les poils, leurs follicules ainsi que de la peau sont prélevés sur d'autres parties du corps avant d'être implantés sur le cuir chevelu. Le résultat n'est toutefois pas toujours très réussi et le prix exhorbitant.

Enfin comme toujours, de manière générale notre alimentation influe sur tout notre organisme : comme on le sait aujourd'hui, les aliments industriels, la viande, les laitages et les oeux sont les plus nocifs. De récentes études ont démontré qu'un régime végétalien équilibré avait un effet assez rapide pour endiguer la perte de cheveux. 

Conclusion

La perte de cheveux est une affection d'origine physique qui peut avoir de lourdes conséquences psychologiques aussi bien chez l'homme que la femme (même si ces premiers sont plus touchés). Il en existe de différentes natures, d'où la variété de solutions permettant de retrouver une chevelure normale, mais aussi confiance en soi.