Service client & paiement sécurisé
Conseils pharmaciens et cryptage des données
Origine certifiée
E-Pharmacies contrôlées & agréées par les Autorités européennes
Transparence et prix compétitifs
Ordonnance médicale gratuite & promotions
Livraison rapide & discrète
Options express, chrono ou Colissimo

Conseils aux hommes pour affronter la panne sexuelle

panne de sexe

La panne sexuelle... Le cauchemar de tous les hommes. Le pire, c'est qu'elle ne prévient pas, elle arrive d'un coup et inévitablement au pire des moments. Pour les hommes, c'est l'humiliation et une descente vertigineuse au fond d'un gouffre où l'amour-propre se balance au bout d'une potence. Très souvent, l'homme va regarder son nombril sans penser que sa camarade de jeux peut tout autant en souffrir. En souffrir, pas dans le sens où elle peut inscrire son orgasme à la semaine prochaine, mais parce qu'elle peut se sentir responsable, si ce n'est coupable. Nous verrons que c'est le moment justement de s'en sortir comme un prince de l'une des choses les plus humiliantes à vivre pour un homme à égalité avec la coloscopie. Pourtant ce qui est certain, c'est que les deux vous arriveront un jour. Il faut donc se préparer à surpasser ce moment qui vient toujours de façon inattendue. Une fois qu'il est arrivé, certains hommes vont tellement se focaliser sur cet accident qu'ils vont se mettre en situation psychologique pour reproduire la même délicate situation. Quelques conseils pour faire face à la panne sexuelle sans en faire un trauma...

Ne pas rester sur un échec

Cela peut arriver brutalement sans raison identifiable. Un moment d’hésitation, une pensée, un souci, un petit rien peut faire débander... Il suffit de relancer la machine en prenant le temps pour que cela soit vite oublié. La partenaire est sans doute le meilleur allié pour oublier rapidement ce petit incident. Le plus important, c'est surtout de passer à autre chose. Il ne faut pas que le trouble reste dans un coin de la tête et devienne obsessionnel. La meilleure des choses, c'est de faire le surpris et de se remettre à l'ouvrage.

Ne pas jouer à Calimero

Le pire serait de s'en prendre à sa partenaire. Pour un homme l'érection est une part importante de son sentiment de virilité. 2000 ans d'histoire et les petits garçons jouent encore à savoir qui a la plus grande. En grandissant, ce sera celui qui a la plus grosse voiture, la plus grosse maison, le plus grand territoire... Si un homme perd ce qu'il croit être l'atout majeur de virilité, c'est un animal blessé. Alors messieurs, on évite d'être un goujat et de mettre sa panne sur le dos de sa partenaire. Nous parlerons d'elle au prochain paragraphe. Au lieu de creuser sa propre tombe en s'apitoyant sur votre sort, il faut la jouer « cool » et « décontracté ». Plus vous serez grave, plus vous allez créer une ambiance grave et une simple perte d'érection peut devenir un drame national. Le drapeau en berne c'est fréquent et cela arrive à tout le monde. Le succès du viagra et des médicaments génériques en témoigne. Le quotidien, le stress et la pression du travail sont les ennemis de l'érection. Il faut prendre soin de sa partenaire La première règle, c'est évidemment et cela tombe sous le sens, c'est de ne pas se jeter par la fenêtre ou s'immoler par le feu. Déjà, mieux vaut parler de troubles de l'érection. "Trouble", c'est plus doux que « panne sexuelle ». L'important est de ne pas dramatiser ; c'est s'éviter un passage chez un sexologue pour soigner un traumatisme que le patient va se créer tout seul. Contrairement à ce qu'on peut lire ou entendre, l'érection n'est pas purement mécanique. L'homme est lui aussi un être fragile avec ses failles et sa psychologie.

La panne sexuelle, on en parleFaire face à la panne sexuelle

Le partenaire peut aussi penser que c'est de sa faute. Il peut imaginer qu'il est à l'origine de l'accident et finalement se créer un blocage. Il est donc important d'en parler. C'est un vieux cliché, mais il faut croire que certains clichés le sont devenus, car ils sont vrais. Il faut en parler avec votre partenaire de jeux s'il/elle est plus ou moins régulier. Évidemment, si cela arrive pour un coup d'un soir, il faut accepter que l'on ne puisse pas laisser un souvenir idéal à tous les gens que l'on croise de plus ou moins près. Avec une compagne réguliere, le pire serait  de mettre cela de côté et de ne pas en parler. Il faut en parler et peut-être trouver des solutions à deux.

Si le trouble est récurrent, il faut consulter!

Il existe de nombreuses raisons de perdre son érection et ce n'est pas un choix. On sait par exemple que l'alcool et les drogues peuvent être radicales. Le problème n'est pas d'avoir une panne de façon épisodique. La problématique, c'est lorsque les troubles de l'érection sont récurrents. Dans ces cas-là, il est vivement conseillé d'en parler à son médecin traitant. Les troubles de l'érection peuvent cacher des problèmes plus graves qu'il faut traiter à temps. Et parfois, c'est un simple problème hormonal, thyroïde ou testostérone, qui peut se régler facilement avec le traitement adéquat.