Service client & paiement sécurisé
Conseils pharmaciens et cryptage des données
Origine certifiée
E-Pharmacies contrôlées & agréées par les Autorités européennes
Transparence et prix compétitifs
Ordonnance médicale gratuite & promotions
Livraison rapide & discrète
Options express, chrono ou Colissimo

Un orgasme par la pensée ?

Un orgasme par la pensée ?

L'orgasme féminin semble de plus en plus mystérieux à fur et à mesure que les études tombent. Il n'est pas question de douter, d'utiliser le cogito à tort et à travers, mais nous ne pouvons que nous poser des questions sur les résultats des recherches et des conclusions faites par des spécialistes de la pige... Aujourd'hui, en lisant, la presse, on pourrait croire qu'une femme peut atteindre l'orgasme avec la pensée, c'est-à-dire sans les mains, ni canard et encore moins vous, messieurs. Il faut croire que plus ça va, plus l'homme devient accessoire. Il va finir par se retrouver comme Jacky dans ce film français mythique « Jacky au royaume des filles »... Entre la stimulation par l'imaginaire et celle par le son, on se retrouve dans une société où l'individualisme est si exacerbé qu'elles cherchent même comment trouver l'orgasme seul.

De l'imaginaire à l'orgasme

Il est vrai qu'il faut réellement faire la différence entre l'étude scientifique et la réécriture cul-cul du magazine féminin ou généraliste. D'ailleurs, il ne faut pas dire « cul-cul », mais léger. On peut dire mesdames, que les rédacteurs de ce genre d'articles vous prennent légèrement pour des co..  non ?  L'idée d'imaginer des femmes allongées sur le dos, les yeux fermés en essayant d'avoir un orgasme est purement délicieuse, non ? En réalité, l'étude n'est pas aussi tranchée que cela et se révèle plutôt nuancée. Les chercheurs de l'Institut de recherche en sciences psychologiques de Louvain-la-Neuve en Belgique ont réalisé une étude sur un groupe de Française. Pourquoi les Françaises ? Peut-être qu'il y avait un conflit d'intérêts avec les femmes belges. Ce groupe de 251 femmes françaises âgées de 18 à 67 ans a été interrogé sur  ses pensées durant l'acte sexuel. Avant toutes choses, 51 femmes se sont déclarées « anorgasmiques » ce qui signifie qu'elles n'ont jamais eu d'orgasme ou qu'elles n'en ont plus depuis une longue période.

  • Les femmes qui disent atteindre l’orgasme régulièrement se concentrent plus sur les sensations de leur corps que les autres. Elles laissent divaguer leur esprit à des pensées érotiques pendant l’amour.
  • Celles qui disent ne pas atteindre l’orgasme régulièrement, quand ce n'est pas jamais, ont des complexes physiques qui semblent freiner la jouissance.

C'est incroyable comme résultat. Les Françaises sont vraiment des femmes étonnantes. Pour résumé, il a fallu une étude de spécialistes pour nous expliquer que l'orgasme est plus facile à atteindre si la madame se concentre sur ce qu'elle fait plutôt que sur le menu du repas avec ses beaux-parents. Il est donc important de penser à ce que vous faites, à ressentir et à explorer votre imaginaire. En silence hein ! On ne dit pas « Vas'y Brad !». Alors que c'est Roger qui est en train de s'échiner.

Le secret serait donc dans la capacité à imaginer. Pas de chance, l'imaginaire est le grand sacrifié du 20eme et du 21eme siècle. Le cinéma, la télé, les séries ont rongé notre capacité à imaginer le monde, un personnage d'un livre, une activité..
Avec l'érection des sites pornos, l'imaginaire érotique est en voie de disparition. Alors comment, peut-on stimuler son imaginaire érotique ? Et bien, c'est relativement simple. Il suffit de penser sexe. Dans le métro, l'ascenseur, chez le dentiste.. La plus grande des libertés, le monde le plus infini, l'univers où Dieu, c'est vous, c'est lorsque vous imaginez votre moindre. C'est dans ce monde que vous pouvez vous laisser aller à tous vos fantasmes et fouler du pied la morale, les diktats sociétaux et surtout les freins que vous vous mettez vous-même. Il faut donc cultiver votre jardin secret. On est loin de Voltaire et son Candide, mais l'idée est la même. En cultivant votre imaginaire sexuelle, vous en récolterez les fruits.

L'orgasme cérébral, mais pas sexuelJouir par la pensée  ?

C'est tout à fait différent et on va dire assez nouveau. Loin d'être dubitatif, on se demande quand même comment chaque nouvelle fantaisie du web devient par on ne sait quel truchement « scientifiquement prouvée ». L'orgasme cérébral interviendrait lors de l'écoute de son particulier « L'Autonomous Sensory Meridian Response (ASMR) ». C'est une nouvelle tendance qui tendrait à montrer que le cerveau peut générer un orgasme uniquement en réagissant à un son. Alors, il faut croire que c'est à chacun de trouver son chemin parmi les sons pour atteindre cet orgasme. Pour ma part, regarder quelqu'un se brosser les cheveux ou chuchoter une chose inaudible aura pour conséquence de faire monter mon niveau d'agacement. En même temps, même le dernier album de Lana Del Rey n'y parvient pas, alors des ongles tapotant du verre.. Selon une étude sérieuse menée sur des personnes écoutant régulièrement des ASMR, les bienfaits suivants ont été cités :

  • Le chuchotement (pour 75 % )
  • L’attention personnelle (69%)
  • Les sons "croustillants" (64% )
  • Les mouvements lents (53% )
  • Regarder des tâches répétitives

Il faut se demander parfois si Darwin ne s'est pas planté et si on a quelque chose en commun avec quelqu'un qui peut avoir un orgasme en regardant une tache répétitive. C'est même inquiétant quand vous croisez le regard de votre collègue alors que vous êtes en train de faire pour la 1 000 fois la même tache. Peut-être qu'il jouit..