Service client & paiement sécurisé
Conseils pharmaciens et cryptage des données
Origine certifiée
E-Pharmacies contrôlées & agréées par les Autorités européennes
Transparence et prix compétitifs
Ordonnance médicale gratuite & promotions
Livraison rapide & discrète
Options express, chrono ou Colissimo

Douleurs au pénis

pénis douloureux

Les douleurs au pénis ont souvent des causes diverses et variées. En effet, une simple irritation peut survenir suite à un rapport sexuel ou à cause du frottement des vêtements chez quelqu’un de circoncis. Cela engendre évidemment de la douleur. Une autre cause des douleurs au pénis peut être l’existence d’une IST tel que par exemple la blennorragie. Dans ce cas, nous vous conseillons vivement de vous rendre chez un médecin. Le diagnostic va reposer sur un examen clinique ainsi que des analyses de sang. Il est primordial de cesser toute activité sexuelle ou de se protéger grâce à un préservatif jusqu’à ce qu’un diagnostic soit établi et qu’un traitement éventuel vous soit donné. Cela dépend évidemment de la cause de la douleur. Découvrons désormais tout ce qu’il y a à savoir sur les douleurs au pénis.

Douleurs au pénis : lesquelles?

Les douleurs du pénis ne sont pas courantes dans le domaine médical. En effet, les pathologies génitales chez l’homme concernent en règle générale plus les testicules, mis à part le priapisme. Toutefois, sachez que diverses pathologies atteignant le pénis sont désagréables et extrêmement douloureuses. Cela est notamment le cas pour le paraphimosis. Il s’agit d’une striction du gland à cause du prépuce. Ainsi, la verge ne peut tout simplement plus être décalottée. Sachez que la maladie de La Peyronie, qui se définit par des douleurs mais également une déviation de la verge en érection, tout comme la gangrène de Fournier, sont des maladies qui s’avèrent être plutôt rares. Autre cause possible : un traumatisme sur la verge en érection pendant l’acte sexuel. Cela est d’ailleurs plus fréquent. Il existe également le priapisme. Il s’agit d’une érection continuelle causée par un souci d’évacuation du sang dans les vaisseaux de la verge. Cela se révèle être très pénible. En outre, il faut savoir que des infections spécifiques peuvent faire croire que l’on a des douleurs du pénis. 

Viagra online kaufen
★★★★★
★★★★★

Le Viagra est un médicament des laboratoires Pfizer Limited prescrit pour le traitement des troubles érectiles.

Cialis online kaufen
★★★★★
★★★★★

Le Cialis est un médicament des laboratoires pharmaceutiques Lilly Europe  prescrit pour le traitement des ...

Tadapox, Kombination aus Tadalfil und Dapoxetin
★★★★★
★★★★★

Tadapox est prescrit pour traiter l'éjaculation précoce et l'impuissance grâce à l'association du tadalafil et de la...

Types de douleurs et solutions

Des gênes ?

Une mycose génitale est un souci pouvant engendrer une douleur vive mais pas seulement. En effet, cela peut entraîner un changement au niveau du gland (ce dernier changeant alors d’aspect). Ce problème qu’est la mycose génitale commence en règle générale autour du frein. Ensuite, il peut s’étendre au gland ainsi qu’au prépuce. La plupart du temps, cela engendre une couleur plus rouge de la muqueuse, des brûlures mais pas uniquement. Il est également possible d’être victime de démangeaisons ou encore d’un gonflement du gland. L’infection est souvent liée à la présence d’un champignon de la peau nommé « candida ». Afin de supprimer ce dernier, nous vous recommandons de vous servir d’une crème et/ou d’un traitement spécifique que vous prendrez via voie orale.

En outre, il arrive aussi souvent d’être victime d’une petite douleur de l’épiderme pendant un long effort sexuel. Sur la zone du frottement, il peut arriver qu’un endroit du pénis rougisse et se mette alors à démanger. Une crème hydratante ainsi que la cicatrisation naturelle de l’organisme sont la plupart du temps suffisantes afin de résoudre le souci. Dans le cas contraire, jouez avec votre santé est dangereux et une consultation chez un médecin s’impose !

Des soucis au niveau du frein du prépuce ?

Quand le pénis est en érection, le gland est alors décalotté. Outre cela, le prépuce est replié et le frein s’avère être en tension. Il faut savoir que cette dernière peut être plus ou moins forte en fonction du degré d’érection. Si le frein est trop petit (court si vous préférez), il peut arriver que lors des rapports sexuels, le frottement du frein avec la paroi vaginale engendre sa rupture, et par conséquent l’apparition d’une plaie mais également de saignements qui peuvent être conséquents. Lorsque c’est la première fois, vous aurez seulement besoin d’un traitement local désinfectant, et de façon éventuelle une pommade permettant d’optimiser la cicatrisation. Si la cicatrisation est mauvaise ou s’il y a récidive, la rupture du frein doit alors être traitée de manière chirurgicale. Sachez que cette intervention va offrir la possibilité d’augmenter la taille du frein, de manière à enlever la tension pouvant arriver durer des érections.

Le phimosis peut aussi être une autre cause de douleurs au niveau du pénis. Ce souci se caractérise par une étroitesse de l’anneau du prépuce. Il faut savoir que ce dernier nommé est une peau qui recouvre le gland. Le phimosis rend cela douloureux, et il est même souvent impossible d’effectuer le décalottage total du gland. Un tel phénomène est la plupart du temps présent dès la naissance. En outre, ce problème est souvent la cause d’infections locales si l’hygiène n’est pas suffisante au niveau gland ou si ce dernier est peu décalotté. Si vous ne vous occupez pas du phimosis, il y a des réels dangers d’infection nommées balanites. Une autre fâcheuse conséquence de ce souci se nomme le paraphimosis. En effet, si vous avez forcé le décalottage, l’anneau du prépuce peut tout simplement rester emprisonné sur le pénis à la base du gland et par conséquent l’étrangler, engendrant un gonflement et évidemment des douleurs. Pour régler ce phénomène, il faut opter pour un traitement spécifique. Tout dépend du degré de resserrement. Ainsi, cela peut aller d’un étirement progressif du prépuce, grâce à l’usage de crèmes corticoïdes, jusqu’à dans le pire des cas l’intervention chirurgicale.

Les dégâts peuvent être conséquents !

Dans les cas les plus compliqués, les douleurs engendrés par un traumatisme peuvent la plupart du temps être accompagnées d’un craquement ou d’un gonflement du pénis, mais pas seulement ! En effet, une coloration bleutée ou des déchirures internes ou externes peuvent aussi survenir. Il faut savoir que la douleur la plus récurrente est causée par la maladie de La Peyronie. Il s’agit d’un phénomène rendant le pénis courbé. Dans énormément de cas, si la courbure est peu prononcée et s’il est possible de faire l’amour, il n’y a pas de traitement nécessaire. En effet, le souci se réglera alors par lui-même et un peu moins d’une petite année. Si par contre, dans le cas contraire, la courbure se révèle être trop grande, nous vous conseillons d’avoir recours à un chirurgien pour que ce dernier puisse définir la bonne prise en charge.

Outre tout ce que nous avons déjà vu ensemble, un autre phénomène possible est la « fracture du pénis ». Il s’agit d’une rupture de la tunique recouvrant le pénis sous la peau et qui offre la possibilité d’avoir une érection. Cela arrive quand une pression trop grande est faite sur un pénis en érection. Ainsi, le sexe se courbe alors trop. C’est un accident plutôt rare arrivant la plupart du temps chez l’adulte. Souvent un craquement s’entend, accompagné d’une douleur mais aussi d’un hématome. Dans ce type de cas, le traitement chirurgical est souvent la solution et permet d’enlever l’hématome. Veillez à bien traiter vos organes génitaux pour ne pas vous retrouver avec ce genre de soucis !

Prévention et perspectives face aux douleurs du pénis

Il est possible de prendre certaines mesures afin de baisser les risques d’avoir des douleurs au pénis. En effet, nous vous recommandons tout d’abord vivement de recourir à l’usage de préservatifs quand vous avez des rapports sexuels. Outre cela, veillez à éviter le plus possible les rapports sexuels avec tout individu connaissant une infection active. À coté de cela, n’hésitez pas à faire la demande à vos partenaires sexuels de ne pas trop faire, si possible, de mouvements violents qui peuvent contribuer à plier le sexe masculin. Autre solution à envisager : si vous rencontrez des infections répétitives ou d’autres soucis à cause de votre prépuce, une circoncision ou un nettoyage sous votre prépuce quotidiennement peut être vraiment salvateur.

En tout cas, si vous avez une douleur persistante au niveau du pénis, consultez le plus vite possible un spécialiste. Un diagnostic ainsi qu’un traitement spécifique de la cause sous-jacente sont essentiels afin de préserver votre santé et celle de votre partenaire. Enfin, une des choses les plus essentielles à faire si une IST est la cause de votre douleur pénienne, veillez à prévenir vos différents partenaires actuels ou potentiels dans le but d’éviter que l’infection se propage.