Service client & paiement sécurisé
Conseils pharmaciens et cryptage des données
Origine certifiée
E-Pharmacies contrôlées & agréées par les Autorités européennes
Transparence et prix compétitifs
Ordonnance médicale gratuite & promotions
Livraison rapide & discrète
Options express, chrono ou Colissimo

Viagra, Kamagra, Cialis ou Levitra?

lequel choisir

L'incapacité à obtenir et à conserver une érection suffisante pour permettre le rapport sexuel est désormais commune à travers le monde. On estime aujourd'hui que près de la moitié des hommes âgés de 40 à 70 ans connaissent ou connaîtront ce type de trouble. Des désordres qui vont au-delà du symptôme physique et qui peuvent altérer la qualité de vie et l'harmonie au sein d'un couple. Pas de panique ! Les solutions se sont multipliées ces dernières années à tel point qu'il est parfois difficile de s'y retrouver. Vardenafil, tadalafil, sildenafil, ces molécules comptent parmi les traitements les plus populaires en matière de troubles de l'érection. Comment s'y retrouver ? Le point sur les caractéristiques et les différences.

Comprendre l'érection

Connaître le principe des traitements oui mais l'érection, qu'est-ce que c'est ? Il s'agit tout simplement du processus par lequel les corps caverneux du pénis se gorgent de sang. En cas d'excitation ou de stimulation sexuelle, les signaux envoyés par le cerveau vont permettre aux artères péniennes de se dilater. Résultat, l'afflux sanguin augmente et le pénis entre progressivement en érection. Il y a dysfonction érectile lorsque la dilatation des vaisseaux n'est pas suffisante pour permettre au sang de circuler correctement et c'est ici que les solutions interviennent. Le vardenafil, le sildenafil et la tadalafil ont pour objectif de réguler la phosphodiesterase 5, l'enzyme responsable de ce blocage sanguin. 

Lumière sur les principes actifs

Lancée en 1998 par les laboratoires Pfizer, la petite pilule bleue que l'on connaît bien repose sur le sildenafil, l'une des molécules les plus populaires en termes d'inhibteurs de la PDE 5. 21 ans et des millions d'utilisateurs plus tard, son succès en a inspiré plus d'un. Le laboratoire indien Ajanta Pharma a repris le même principe actif pour proposer sa propre version du Viagra : le Kamagra, qui se décline sous diverses formes. Mais le sildénafil n'a plus le monopole du marché depuis longtemps, le vardenafil (que l'on retrouve dans le Levitra) et le tadalafil (Cialis) ont trouvé leur public en présentant sensiblement les mêmes effets que le médicament original. Des produits délivrés sur ordonnance, n'agissant qu'en cas de stimulation sexuelle et promettant une érection plus ferme et plus durable. Aucune différence ? Pas tout à fait. Bien que minimes, ces solutions médicamenteuses présentent certaines distinctions qu'il convient de signaler. 

Comme le sildénafil (Viagra & Kamagra), le tadalafil (Cialis),  le vardénafil (Levitra) et l'avanafil (Spedra) sont des médicaments de la classe des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (PDE5) qui bloquent la dégradation enzymatique de la guanosine monophosphate cyclique au niveau des corps caverneux et induit une relaxation des fibres musculaires lisses avec vasodilatation pénienne.

Posologie

 Pas plus d'une prise par jour ! C'est le point que tous ces principes actifs ont en commun. Du reste, la posologie s'adapte à chaque individu et varie en fonction des médicaments.

  • Viagra (sildénafil) : une dose de 50 mg en moyenne, à prendre de préférence à jeun entre 30 minutes et 1 heure avant le rapport. En fonction des résultats obtenus, possibilité de diminuer à 25 mg ou d'augmenter, 100 mg étant la dose maximale à ne pas dépasser. Le Viagra existe en comprimés de 25 mg, 50 mg et 100 mg, et sous le nom de Revatio en comprimés de 20 mg.
  • Kamagra (sildénafil ) : même molécule, même posologie. À noter que le Kamagra existe sous forme de comprimés ou de gelée fruitée à avaler, en sachets de 100 mg. Légèrement plus rapide, celle-ci se prend 10 à 30 minutes avant le raport. 
  • Cialis (tadalafil) : disponible en comprimés de 2,5, 5, 10 ou 20 mg, le tadalafil est à prendre 30 minutes avant le rapport. Une efficacité optimale pour un dosage plus faible qui permet au Cialis de se prendre de façon journalière, à l'inverse des autres traitements disponibles. 
  • Levitra (vardenafil) : un dosage identique à celui du tadalafil, à prendre 25 à 60 minutes avant le rapport, idéalement en dehors des repas. Posologie à adapter en fonction de chacun. Attention  à ne pas dépasser les 20 mg quotidiens. 

  

Rapidité et durée d'action

Côté efficacité, les inhibiteurs PDE 5 présentent des effets identiques que l'on remarque généralement entre 30 et 60 minutes après la prise. Les petites différentes se jouent plutôt sur la durée d'action.

  • Viagra (sildénafil ) : 4 à 6 heures d'efficacité et jusqu'à 12 heures dans de rares cas. 
  • Kamagra (sildénafil ) : 6 heures d'action maximum. 
  • Cialis (tadalafil) : entre 24 et 36 heures d'efficacité, soit une durée largement supérieure aux autres solutions qui fait du tadalafil le petit préféré de nombreux utilisateurs. Les rapports semblent ainsi plus spontanés.
  • Levitra (vardenafil) : 4 à 5 heures d'action maximum. 

 

Quels effets secondaires ?

 Les trois molécules présentent des effets secondaires plutôt identiques. On notera de possibles maux de tête, des troubles digestifs, une sensation de nez bouché, des vertiges mais aussi des éruptions cutanées. À noter qu'elles semblent plus communes au sildénafil (10,9 % des cas contre 4,1 % pour le tadalafil). 

Parfois, la prise de sildénafil peut aussi s'accompagner de troubles visuels, d'une diminution de l'audition ainsi que d'une baisse ou d'une augmentation de la pression artérielle (moind d'1 % des cas). Le tadalafil en revanche entraîne des douleurs au dos et des raideurs musculaires dans moins de 7 % des cas. 

 

Contre indications

 Ce type de traitement ne convient ni aux femmes, ni aux utilisateurs de moins de 18 ans. Les patients présentant un trouble cardiaque, une insuffisance rénale ou une hypotension artérielle devraient également s'abtenir d'opter pour ces solutions.

Les personnes présentant une malformation du pénis ou certaines maladies favorables à l'apparition du priapisme (drépanocytose ou leucémie notamment) devront se montrer particulièrement vigilentes. 

Attention enfin aux mauvais mélanges ! L'association de ces inhibiteurs PDE 5 et du jus de pamplemousse peut entraîner certains troubles graves tels qu'une insuffisance rénale aigüe et des chocs hémorragiques. La prise de dérivés nitrés dans ce cas-ci peut aussi contribuer à faire baisser la pression artérielle de façon alarmante. Alors on prend soin de sa santé, on adopte une hygiène de vie saine et on limite l'alcool autant que possible.

Et le prix de ces stimulants sexuels?

Peut-être s'agit-il là de la vraie différence ? Là où le Viagra traditionnel revient à près de 10 euros le comprimé de 100 mg, le Kamagra parvient à faire baisser les coûts d'utilisation de la même formule à 4 euros le comprimé. Comptez également environ 5 euros la dose de 20 mg de Levitra et 2 euros en moyenne pour le Cialis. 

Des disparités qui contribueront à façonner le choix du consommateur. De la durée d'action au mode d'administration en passant par le prix, à chaque patient son produit en fonction de ses besoins. Puisque la dysfonction érectile survient généralement en seconde partie de vie, les traitements proposés ne visent pas la reproduction mais simplement l'amélioration de la qualité de la vie sexuelle pour un quotidien plus épanoui. Malgré tout, la prise de sildenafil, de vardenafil ou de tadalafil se doit d'être soigneusement encadrée. L'avis d'un médecin est indispensable - les bonnes pharmacies en ligne exigeront au moins une consultation virtuelle via un formulaire médical à remplir en ligne.  

France-pharm.com
★★★★★
★★★★★
MedFrance
★★★★★
★★★★★